©2019 par Atelier Casaquin

Nos boutons

C’est en découvrant l’incroyable collection de boutons issus d’une usine allemande, fermée en 1956, que Marjorie Balissat s’est prise de passion pour l’histoire que ces petits objets nous racontent et depuis, elle ne cesse d’en rechercher un peu partout, pour enrichir sa collection.

 

Des boutons de verre, de nacre, de bois, de bakélite, de métal, de corozo, de corne, de passementerie, de cuir qui sont reliés à des histoires individuelles, à des reconnaissances sociales: les boutons d’uniforme, qui ont habillés la génération rebelle des années 60 en Angleterre, des boutons de couleur, parfaitement vintage qui redonnent à des habits tout aussi vintage une nouvelle vie et les projettent dans notre temps. 

 

Mais les boutons peuvent aussi servir à autre chose que simplement boutonner un costume! Ils deviennent des objets artistiques qui ravivent l’imagination et se métamorphosent en de fascinants tableaux.

 

Dans un coin du magasin, on trouve un grand saladier rempli de centaines de boutons de toute grandeur et de couleurs bigarrées. Telle une appétissante salade de fruits, on se sert avec une louche.

Par exemple, vous pouvez faire recouvrir vos boutons du tissu de votre choix (10-50mm de diamètre)!